Oman et Antalya pour confirmer notre dynamique

Tour d’Oman

Christophe Brandt et Christophe Detilloux ouvrent la voie du Tour d’Oman et du Tour d’Antalya, qui commencent le 10 février, et où nos coureurs auront plusieurs cartes à jouer. Notre équipe à Oman est articulée autour de coureurs expérimentés, notamment Milan Menten, Mathijs Paasschens et Laurenz Rex, et de jeunes néopros comme Louis Blouwe, Johan Meens et Dorian De Maeght, ainsi que du prometteur Nathan Vandepitte, de notre pôle de Développement.  A Antalya, Karl-Patric Lauk et Bas Tietema aura carte blanche pour les sprints, Tom Paquot et Luc Wirtgen seront les hommes pour l’arrivée au sommet de la 3e étape.

Christophe Brandt (D.S.) « Le Tour d’Oman annonce des arrivées pour sprinters et d’autres plus difficiles à négocier. La majorité de notre groupe a déjà couru cette saison et ces coureurs sont donc dans le rythme de course. L’objectif est de continuer dans notre dynamique positive des premières courses. Des jeunes vont épingler leurs premiers dossards de 2022: Dorian De Maeght et notre coureur du pôle de Développement Nathan Vandepitte. Ils sont prêts et ils devront s’inspirer de l’esprit du groupe pour entrer activement dans la saison. Oman va nous donner plusieurs opportunités dont certaines seront dans les mains de Milan Menten, qui a montré, à l’Etoile de Bessèges notamment, qu’il est déjà très en forme. Les deux premières étapes à Oman sont plates et annoncent des sprints finaux. La 3e et la 4e étapes sont accidentées et devraient inspirer Milan. Nous n’avons pas de véritable grimpeur pour la 5e journée qui se termine au sommet de la Green Mountain au terme d’une montée de 5,7 kilomètres à 10,5 %. Nos coureurs devront donc prendre les devants ce jour-là et aller le plus loin possible. On peut, par ailleurs, entrevoir un nouveau sprint au terme de la dernière étape. » (Photo ASO)

Sélection pour le Tour d’Oman

 

Tour d’Antalya

Notre équipe sera représentée par six coureurs au Tour d’Antalya, après le forfait de dernière de notre sprinter Timothy Dupont, malade. Des opportunités seront données aux sprinters et aux puncheurs dans les quatre étapes. Christophe Detilloux, directeur sportif, préfigure la course turque.

Christophe Detilloux. « On regrettera d’abord le forfait de notre sprinter Timothy Dupont qui s’est retiré, malade, la veille de notre départ en Turquie. Nous miserons dans les étapes de sprints, 1re, 2e et 4e, sur Karl-Patrick Lauk et Bas Tietema, deux coureurs nouveaux dans nos rangs en 2022 et que nous avons vus très forts lors des séances spécifiques en stage. Le vent risque toutefois de jouer une rôle en Turquie et il faudra y être très attentif. La 3e étape se termine au sommet à Termessos. Nos coureurs du jour seront Luc Wirtgen et Tom Paquot, qui sortent de l’Etoile de Bessèges. Tom Wirtgen et Ludovic se lancent quant à eux dans la saison 2022: Tom a été victime du covid en décembre-janvier et Ludo a été blessé au genou en janvier. Leur rôle sera de retrouver le rythme et d’aider l’équipe au mieux au cours de ces quatre prochains jours. »

Sélection pour le Tour d’Antalya