Montée en puissance

L’heure est aux derniers préparatifs en vue de la reprise la saison à la fin janvier. Le groupe Bingoal-WB prend ses quartiers en Espagne pour deux semaines où il pourra bénéficier de conditions optimales pour peaufiner les détails de la condition physique ainsi que le collectif. Notre entraîneur Christophe Prémont explique le travail qui attend nos coureurs sur la Costa Blanca.

  • « La saison 2020 de la plupart des coureurs s’est terminée un peu plus tard que d’habitude, en raison du calendrier international perturbé par la crise sanitaire. Nous avons des coureurs qui ont terminé assez tard en 2020, à la Vuelta, au Tour des Flandres… Les conditions de préparation ne sont néanmoins pas radicalement différentes par rapport à la normale. L’entraînement a repris au début novembre pour la plupart. Nous avons préféré, cette année, laisser la possibilité aux coureurs d’opter pour un stage individuel en décembre, le team building et stage d’équipe traditionnel n’ayant pas eu lieu. »
  • « Nous avons programmé un seul stage d’équipe qui commence le 4 janvier, soit un peu plus tôt que d’habitude. Ce stage sera relativement long, soit deux semaines au lieu d’une dizaine de jours. Nous avons donc quinze jours pour affiner la condition et les automatismes et pour mettre les coureurs en situation de course. Il faudra en effet être en forme dès la première course, le GP La Marseillaise, le 31 janvier. Nous savons que le niveau sera d’emblée très haut, comme ce fut le cas dans toutes les courses en 2020, beaucoup d’équipes du World Tour seront présentes un peu partout. »
  • « Le stage va nous permettre de voir où chacun en est, de discuter avec les coureurs pour préciser leur programme de courses et l’entraînement adapté. Chacun pourra progresser personnellement et évoluer à travers le groupe car ce stage est en fait la première vraie occasion de passer beaucoup de temps ensemble t de solidifier l’esprit de groupe, ce qui est très important dans le cyclisme. »

Le groupe Bingoal-WB en Espagne