Les bons plans pour la récupération

Alexander Salby (26) se lance le 23 juin dans son championnat national, à Herning (Dan), avec une belle dose de confiance, après sa victoire d’étape au récent ZLM Tour (5e étape). Notre coureur danois veut viser un bon résultat national avant de s’engager dans le programme estival, qui commencera pour lui au Tour de Slovaquie. Alexander évoque aussi les apports essentiels de nos partenaires techniques pour optimiser la récupération et la performance.

  • RINGCONN« J’utilise la bague « Ring Conn » tous les jours pour suivre mon sommeil et ma santé en général. »
  • RE-BOOTS« Essentielles, les « Re Boots » pour récupérer très vite! Je les utilise dès que je remonte dans le bus de l’équipe après la course. Et je le remets dès que j’arrive dans ma chambre à l’hôtel. »
  • MANTA SLEEP« Je dors avec le masque de Manta Sleep tous les jours. Je suis convaincu de son aide pour un meilleur sommeil. »
  • LOGMEAL« L’application LogMeal est très intéressante pour savoir ce que je mange, les apports caloriques, entre autres, que les aliments me procurent. Je trouve LogMeal très utile pour les repas d’avant-course, d’entraînement et de récupération »
  • CORE Sensor. « La technologie CORE me permet de comprendre et de réguler ma température corporelle à l’entraînement et en course. » 

Jon Wiggins performance manager. « La récupération est une priorité absolue dans notre équipe pour obtenir des performances constantes. Il est clair que la technologie moderne aide nos athlètes à être mieux préparés et plus frais avant le départ de chaque course. Avec notre partenaire Training Peaks, nous suivons de très près toutes les intensités d’entraînement et de course afin d’optimiser les performances et de soutenir une récupération plus structurée sur et à côté du vélo. »

 

 

Alexander Salby. « Ma victoire d’étape au ZLM Tour m’a donné énormément de confiance. J’ai beaucoup travaillé depuis lors pour me préparer au mieux pour le championnat national qui se déroule le 23 juin à Herning. J’ai des ambitions. J’ai fait une reconnaissance du parcours, qui me convient très bien. Le championnat est toujours une course difficile à envisager, car elle est toujours très tactique. J’espère qu’elle se terminera par un sprint avec un grand groupe, ce qui me permettrait de jouer ma carte de sprinter et, pourquoi pas, viser le podium. Évidemment, la concurrence au Danemark est toujours rude, mais si la course, longue de 219 kilomètres, se déroule selon mes prévisions, je peux réaliser un bon résultat! Après le championnat du Danemark, je disputerai le Tour de Slovaquie avant, en principe, de partir en Chine pour le Tour du Lac Qinghai. »