Grégory Habeaux arrête la compétition

Grégory Habeaux (35) a décidé de mettre un terme à sa carrière de coureur cycliste professionnel. Des raisons médicales ont contraint le sympathique coureur, capitaine de route de WB-Aqua Protect-Veranclassic depuis 2015, à arrêter le sport à haut niveau. Grégory Habeaux restera actif au sein de son équipe. 

Grégory Habeaux a annoncé mercredi sa décision de mettre un terme à sa carrière de coureur cycliste professionnel. Des problèmes d’ordre médical l’ont poussé à quitter le peloton. Depuis novembre, des signes de problèmes cardiaques avaient perturbé son évolution. Les examens médicaux ont détecté des problèmes de tachycardie qui ont conduit à la réflexion et à la décision mûrement réfléchie, dans le souci de la prudence. Grégory Habeaux est entré en 2015 au sein de l’équipe Wallonie-Bruxelles où il a évolué en tant que capitaine de route apprécié par tous ses équipiers. Il avait commencé sa carrière professionnelle en 2005. Il restera actif au sein de groupe WB-Aqua Protect-Veranclassic où il continuera à transmettre sa longue expérience professionnelle.

Grégory Habeaux. « La décision d’arrêter était difficile mais inéluctable. J’avais déjà eu une alerte en novembre dernier, une tachycardie soudaine. J’ai passé les examens d’usage et j’ai reçu un premier feu vert mais j’ai très vite senti que je ne revenais pas au niveau. J’ai eu une nouvelle faiblesse à Paris-Troyes, une autre à l’entraînement, le 19 mars dernier où j’ai connu un gros coup de mou. J’ai fait mes exercices respiratoires, j’ai rejoint l’arrivée de la séance et j’ai déposé mon vélo en disant « j’arrête ». Par prudence. Je reste au sein de l’équipe que je remercie pour sa confiance ces dernières années. J’ai déjà accompagné le groupe au Circuit de la Sarthe, à la Flèche Brabançonne et je serai au Tour de Croatie, en attendant la suite de mon nouveau programme. »

Christophe Brandt, manager. « Nous sommes aux côtés de Grégory qui doit se résoudre à arrêter la compétition pour des raisons médicales. Greg a apporté énormément à l’équipe en tant que capitaine de route, il a transmis sans réserve son expérience dans le cyclisme professionnel à nos jeunes coureurs et il continuera à le faire. Nous continuons à le soutenir dans ce basculement soudain dans sa carrière sportive, nous lui laissons le temps de trouver sa voie au sein de l’équipe dont il reste un élément à part entière. Il continue à collaborer à l’évolution du projet et du groupe. Nous saluons sa carrière et le remercions pour ce qu’il a fait pour notre équipe et pour ce qu’il fera encore. »