Justin Jules: Les Flandriennes m’inspirent





MARSEILLES, 28/01/2018 – Le 27 janvier 2013, Justin Jules levait les bras au GP la Marseillaise, sa course d’ouverture alors qu’il évoluait sous le maillot de La Pomme-Marseille. Cet épisode lui a valu une étiquette de Marseillais qui lui colle au maillot encore aujourd’hui. Justin ouvre à nouveau sa campagne cette année dans la Cité Phocéenne avant d’enchaîner avec le programme français de début de saison, Tour de Provence et Tour du Haut-Var. "Je suis en bonne forme pour le début de saison",explique le coureur français d’Andenne. "Notre équipe a reçu des renforts de qualité comme Eliot Lietaer pour les épreuves par étapes avec du dénivelé et le sprinter Kenny Dehaes qui évoluera davantage dans les sprints massifs. Pour ma part, je sais que mes équipiers comptent sur moi et c’est ce que j’attends d’eux." En 2017, Jules avait ouvert son palmarès avec une victoire à Istres, lors de la première étape du Tour de Provence. Il s’était également imposé dans le 4e étape du Tour de Normandie, la 1ère du Circuit de la Sarthe. En 2018, Jules entend mettre le cap sur les pavés et les courses flandriennes. "Ces courses m’inspirent. J’ai découvert le Nieuwsblad et Kuurne en 2017 J’y serai encore cette année, ainsi qu’à Harelbeke, à A Travers la Flandre et au Tour des Flandres. J’ai appris à aimer les pavés, j’ai étudié la question, j'ai adopté une autre position pour les aborder. J’essaierai d’être présent partout.»Le sprinter de WB-Aqua Protect-Veranclassic a pointé une date en rouge en rouge dans son calendrier 2018: celle du championnat de France, qui se déroulera le 1er juillet à Mantes-La-Jolie, dans les Yvelines. Un championnat «à domicile» où il l’annonce son intention de viser haut.

Nos podiums cette saison