Justin Jules. Un peu trop généreux en lançant le sprint





LILLERS, 5/03/2017 – Justin Jules a signé à Lillers son 2e podium de la saison en se classant 3e du sprint remporté par le Français Thomas Boudat (Direct Energie) devant Yannick Yssaad (Armée de Terre). Jules, qui s’était récemment illustré dans la finale du Omloop Het Nieuwsblad après avoir signé la première victoire de l’équipe WB-Veranclassic-Aqua Protect à Istres, au terme de la première étape du Tour de Provence. Le GP de Lillers, qui s’est déroulé dans des conditions météo très difficiles, le peloton ayant été balayé par le vent et la pluie pendant la majeure partie de la course, a vu une première échappée reprise par le peloton à moins de 80 kilomètres de l’arrivée. Le vainqueur de l’édition 2016, Stijn Steels, a tenté son va-tout en solitaire à deux tours de l’arrivée avant d’être repris par le peloton à 5 kilomètres du but. Le sprint final, inévitable, a été lancé aux 300 mètres par Justin Jules qui s’est fait remonter aux 50 mètres.

Justin Jules. «Je n’ai pas signé un mauvais résultat dans l’absolu à Lillers en me classant 3e de la course mais je reste quand même sur un arrière-goût de déception car je pense avoir lancé le sprint trop tôt, aux 300 mètres. Je savais que Thomas Boudat était rapide puisqu’il vient de la piste. J’aurais peut-être dû attendre. Mais quand on est bien placé pour un sprint, l’occasion ne se présente pas toujours de lancer la manœuvre. J’ai voulu profiter de l’occasion, à mes dépends. J’ai été remonté à 50 mètres de la ligne. Le GP de Lillers a été une course dure, très usante, vu les conditions météo. Il faut donc se satisfaire du résultat car on ne sait jamais à l’avance comment va se passer une course.»

Classement du GP de Lillers


Nos podiums cette saison